Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) – Nouvelle-Zélande

Établi en 1959, le Commonwealth Scholarship and Fellowship Plan (CSFP) (anglais seulement) a attribué ses premières bourses en 1960. Ce Plan avait été suggéré, en septembre 1958, dans un discours percutant prononcé par Sidney Smith, un ancien recteur de l’Université de Toronto qui occupa plus tard le poste de ministre des Affaires extérieures du Canada. Le but du programme est d’entretenir des liens éducationnels entre les pays du Commonwealth et de fortifier les idéaux sur lesquels le Commonwealth a été fondé. Le programme vise à octroyer des bourses aux personnes de grande promesse intellectuelle dont on pense qu’elles feront une grande contribution à la vie dans leur pays à leur retour de leurs études à l’étranger. Plus de 27 000 citoyens du Commonwealth ont reçu des bourses, certains d’entre eux poursuivant leur élan pour atteindre les plus hautes sphères de leur profession.

En Nouvelle-Zélande, le CSFP est administré par Universities New-Zealand – Te Pōkai Tara.

Le Comité du CSFP de la Nouvelle-Zélande offre annuellement jusqu’à huit bourses au Canada et au Royaume-Uni. Toutes les demandes du Canada et du Royaume-Uni seront évaluées au mérite par le Comité du CSFP de Nouvelle-Zélande.